Cold Water : Major Lazer feat. Justin Bieber

articlepotluck-majorlazerAprès Lean On et Where are Ü Now, voici Cold Water, le nouveau tube événement cet été, signé Major Lazer, Justin Bieber et .

Cold Water, une collaboration réussie

Vous vous rappelez l’année dernière à la même période, un single qui a enflammé les dancefloors intitulé Where are Ü now ? Il était le fruit de la collaboration entre Diplo, Skrillex et Justin Bieber. Mais vous vous rappelez certainement le tube de l’année qui a dépassé les un milliard de vue sur Youtube, pour s’immiscer à la 15ème place dans la liste des tubes les plus regardés sur la plateforme. Il s’agit de Lean On, signé Major Lazer et DJ Snake avec la voix de.

major-lazer-articlepotluckC’est sur ce même contexte qu’une nouvelle collaboration a vu jour, il s’agit de Cold Water, le nouveau tube de Major Lazer en featuring avec le canadien Justin Bieber et la danoise . Ce premier titre est coproduit avec Diplo, membre du groupe Major Lazer et écrit en collaboration avec Ed Sheeran et Benny Blanco. Cet opus tiré du quatrième album du groupe Major Lazer. Il sera intitulé Music is the Weapon et prévu pour 2017 on pourrait s’attendre à une collaboration assez étonnante, du genre avec elle, Beyonce ou encore Rihanna.

C’est en pleine tournée que le chanteur canadien a choisi de montrer un avant-goût de ce nouveau son, en collaboration avec de grands noms. Et pourtant, il a fallu attendre jusqu’au 21 Juillet, pour apprécier le morceau lancé sur Youtube. Il a cumulé près de 100 millions de vue en un mois. Il promet des étincelles ! D’ailleurs, il est classé parmi les tubes de l’été à ne pas rater. Par contre, aura-t-il le même succès que Lean On ? C’est ce qu’on découvrira par la suite.

En tout cas, pour l’instant on arrive à apprécier la voix du chanteur Justin Bieber sur une musicalité qui rappelle un Lean On. La touche Major Lazer est bien claire en retrouvant une chanson au tempo mêlé au dancehall et aux rythmes de l’Eurodance.

Cold Water, les débuts

articlepotluck-major-lazerEn mai dernier, personne ne savait encore que cet opus allait sortir. Diplo, l’un des DJs constituant le groupe Major Lazer, a fait appel à Justin Bieber pour une éventuelle collaboration. Ce dernier était déjà sous l’emprise de l’excitation et n’a pas arrêté de Twitter cette information. Ce n’est qu’à la fin du mois que les rumeurs qui circulaient étaient enfin confirmées par Diplo. Une chanson était bien en cours de production où Justin Bieber prenait part aux côtés de la voix de Lean On.

Avec Sheeran et Blanco dans la composition, Diplo dans la production, Bieber et pour le vocal et bien sûr, tout le groupe Major Lazer à la table de mixage, la combinaison était juste parfaite pour gouverner les dancefloors cet été.

Lady Gaga et sa nouvelle carrière d’actrice

On connaît principalement Lady Gaga à travers la culture pop, notamment, pour ses chansons, ses chorégraphies et ses concerts d’enfer. Toutefois, Lady Gaga possède également d’autres talents comme celui d’actrice.

gaga-articlepotluckLady Gaga : Tant chanteuse qu’actrice ?

Il n’y a pas si longtemps, Lady Gaga a entrepris une tournée mondiale, elle envisage donc dorénavant de se tourner vers l’univers très stylé du cinéma. Cette chanteuse reconnaît d’ailleurs très volontiers avoir des talents de comédienne, talents qu’on a réellement vus à l’œuvre dans l’organisation et la conception de ses clips et cinémas. Ces fameux talents, elle veut donc les exploiter dans le monde du cinéma en décrochant des rôles intéressants. Elle envisage donc de se faire un nom et de figurer parmi les grands personnages du cinéma américain. D’ailleurs, ce n’est pas la demande qui manque car de nombreux producteurs hollywoodiens adoreraient faire participer Lady Gaga à un film mais la jeune femme s’est toujours consacrée à sa carrière musicale jusqu’à très récemment. Dorénavant, elle compte bien passer plus de temps derrière les caméras. C’est également un clin d’œil à ses fans pour leur prouver qu’elle peut se mettre dans la peau de n’importe qui. Certes, la jeune femme est disposée non seulement dans les séries ou films d’horreur mais également dans des comédies romantiques. Néanmoins, Lady Gaga cherche encore le film qui la propulsera dans sa carrière au cinéma, un long métrage qui fera que ses fans ne l’oublient pas de sitôt.

Lady Gaga et le monde cinématographique

Sa carrière d’actrice ne date pas d’hier malgré que cela ne soit pas vraiment ce qui a fait décoller sa carrière. Effectivement, Lady Gaga a déjà enchaîné un grand nombre de rôles dans divers films à succès. Citons, à titre d’exemple, son rôle de vampire dans la série American Horror Story dans lequel elle incarne Elizabeth Johnson. Mentionnons également son apparition dans Les Murphy. D’ailleurs, on a déjà entendu la voix de la chanteuse dans un épisode des Simpson. La carrière au cinéma de cette star va donc bon train et lui présage un avenir radieux non seulement dans le monde de la musique mais également dans le monde du cinéma.

Que nous réserve la star dans sa carrière d’actrice ?american-horror-story-lady-gaga-articlepotluck

Effectivement, Lady Gaga compte bien se concentrer sur sa carrière montante d’actrice et décrocher un Awards dans un avenir proche. En effet, Lady Gaga a déjà été vue auditionnant pour le tournage du film « A star is Born » avec le célèbre acteur américain, Bradley Cooper dans lequel elle espère être choisie pour un rôle de premier ordre. Néanmoins, cela reste encore une éventualité que le site The Hollywood Reporter n’a pas infirmée ou confirmée. Toutefois, les chances de voir Lady Gaga sur nos écrans tenant un rôle principal est très probable puisque rappelons-nous qu’elle a remporté une récompense, le Golden Globes 2016, pour sa magnifique prestation dans la série American Horror Story.

Disclosure : les bro’s de l’électronique !

Mais qui n’a jamais entendu parler de Disclosure ? Le très célèbre groupe britannique de musique électronique ? Vous ?! Okay, pas de honte à avoir, je vais vous faire un petit topo sur eux. Très court mais très efficace. Ça vous permettra peut être de vous la péter en soirée en crachant vos connaissances sur le sujet.

Les origines de Disclosure…

Disclosure est un groupe de musique électronique composé de deux frères : Guy et Howard Lawrence (21 et 24 ans), originaires de la ville de Reigate dans le Sud Est de l’Angleterre. Crée en 2010 (ça fait déjà quand même six ans ! Waouh !), Disclosure a su rapidement s’imposer dans le milieu très rude de la musique électronique. Leurs premiers pas se font sur Myspace (site aujourd’hui autant oublié que Skyblog) où ils exposent leurs premiers sons et remix.

notre avis sur disclosure

La toile contribuant à une large promotion internationale, ils commencent à signer plusieurs singles jusqu’à sortir leur premier album Settle enregistré au cours de l’année 2012 puis signé sous le label Island avec une sortie officielle le 31 Mai 2013.

L’album aux genre de deep house et de future garage est ainsi composé en duo avec des artistes et des groupes du monde entier donc Latch avec Sam Smith ou encore Help Me Lose My Mind avec London Grammar. Bien que sujet à de nombreuses critiques, leur premier album leur permet d’obtenir de prestigieux titres comme le Mercury Music Prize et d’obtenir le saint Gral du disque d’or par le British Phonographic Industry.

… à une suite prometteuse

Si le groupe a su s’entourer des plus grands artistes pour leurs compositions, le genre musical initial ne fait qu’évoluer au fil des rencontres. Ainsi, le 25 Septembre 2015 sort le second album de Disclosure sous le nom de Caracal (en référence à l’animal sauvage, une espèce entre le chat et le lynx) mélangeant plusieurs genres musicaux (House, UK garage, R&B et pop soul) et autres artistes reconnus dans la sphère musicale.

Dans l’album on trouve notamment Omen en featuring avec Sam Smith (décidément ils ne se lâchent plus…) mais aussi Nocturnal avec The Weeknd. Si le premier album avait reçu quelques critiques négatives, Caracal reçoit un accueil beaucoup plus positif qui colle parfaitement au titre de l’album. À l’oreille, les musiques proposés donnent toujours envie de se trémousser le popotin sur le dancefloor comme se dorer la pilule au bord de la piscine avec un son blanc et malicieux…

Un résultat très félin. De fait l’album est carrément plus ouvert au monde que Settle. À noter aussi l’évolution du groupe à travers ses différentes collaboration se fait aussi entendre : dans Caracal on a l’impression que les sons sont moins naïfs et qu’ils ont été plus méticuleusement travaillés que dans l’album précédent. Dans une interview, les deux frères ont même déclaré que leur collaboration avec d’autres artistes se faisaient directement en face to face.

Cette proximité délibérée se ressent aussi avec leur public qu’ils essaient d’épater au maximum en proposant de réelles performances sur scène en mettant un accent sur la diversité des instruments utilisés pour leurs créations.

Bref nous ici Disclosure c’est tous les jours au bureau. Et vous ?